• Un eternel recommencement

    J'aurais pu remettre le poème du "chemin du pelerin" que j'avais mis le mois dernier car j'ai l'impression que ma vie est de reciter ce poème à longueur de temps, au moins une fois par semaine...


    Pourquoi tu m'ignores? pourquoi ai-je mérité ça? pourquoi j'y ai cru ou que j'y crois encore? Est-ce que je me suis encore trompé? Jusqu'où va la confiance? Pourquoi mon coeur saigne? ...


    Pas la peine de faire un dessin... je sens que je suis bon à revenir à la case départ...à moins d'un signe... mais dois-je attendre un signe qui ne viendra peut-être pas? ... Finalement, la souffrance ne sera pas trop dure... je l'espère, je le souhaite... Reculons, reculons, donc... mais prenons garde au vide sans fin...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :